Je fais tout maison·Je me soigne au naturel

Une protection solaire naturelle sinon rien!

Bonjour tout le monde,

Etant une grande consommatrice de crème solaire, j’ai toujours recherché une protection solaire qui, cela va de soi, me permette de ne pas cramer des que je sors un orteil hors de chez moi, tout en ayant une composition plus ou moins correcte sans pour autant que cela ne me coute un bras.

J’ai donc passé de longue soirée de printemps (bah oui, les longues soirées d’hiver c’est pour le tricot hihihi) à chercher la protection solaire naturel.

Ayant un teint très très très très très très très pâle genre vampire assoiffé de sang en carence c’est pas simple de trouver une protection home made naturelle à haut indice de protection. 

Mais je préfère me tartiner d’une crème à indice plus faible et faire attention quand je dois sortir que de me mettre une crème pleine de nanoparticule et autres joyeusetés sur le corps.

Contrairement à ce que je pensais, les huiles végétales ont une grande place dans les ingrédients d’une protection solaire maison. 

Moi, comme une gourde, je pensais que l’huile ça attirait le soleil et donc que ça faisait brûler encore plus vite…

La star des huiles végétales du moment c’est l’huile de noix de coco qui sert à tout mais je vous en parlerait très vite dans un prochain article.

 

J’ai donc compilé mes trouvailles pour les partager avec vous.

Il vous faudra donc :

  • une casserole

  • un bol

  • une cuillère en bois pour mélanger

Les ingrédients

  • 50ml d’huile de sésame

  • 20ml de gel d’aloe vera 

  • 10ml d’huile d’argan 

  • 7ml de beurre de karité 

  • 5ml d’huile de coco 

  • 10g d’oxyde de zinc

Logiquement, vous trouverez les ingrédients en parapharmacie qui fait dans la phytothérapie/homéopathie, herboristerie, magasin bio…

La préparation

1) Dans un bol, mélangez toutes les huiles

2) Versez ensuite le beurre de karité puis faites fondre le tout au bain-marie. 

3) A près avoir obtenu un mélange homogène, éteignez le feu et ajoutez le gel d’aloe vera puis l’oxyde de zinc.

4) Transvaser la crème dans un petit pot (à pompe ou autres) & glissez la dans votre sac en cas de bout de nez qui brûle

Le résultat

L’huile de sésame est un anti-oxydant qui protège naturellement des UV

L’huile d’argan et le beurre de karité hydratent et nourrissent la peau.

L’aloe vera, il prévient et calme les brûlures tandis que l’huile de coco parfume, et l’oxyde de zinc forme un filtre réflecteur d’UV.

Attention les filles, si c’est pour lézarder des heures sur la plage préférez une crème avec un indice de protection élevée que vous trouverez en pharmacie (et oui, faut pas pousser mémé…).

Il vous faudra donc

  • une casserole

  • un bol

  • une cuillère en bois pour mélanger

  • un fouet électrique

Les ingrédients

  • 2 CS de cire d’abeille  

    ou 1 CS de cire de candelilla ou de carnauba (version vegan)

     

  • 4 CS de beurre de karité

     

  • 4 CS d’huile de coco

     

  • 2 CS de poudre d’oxyde de zinc sans nanoparticules

     

  • Optionnel : 1 c. à thé d’huile de vitamine E (pour empêcher les huiles de rancir trop vite)

Préparation

1) Faire fondre la cire d’abeille dans un bain-marie

2) À tour de rôle, ajouter le beurre de karité puis l’huile de coco et l’huile de vitamine E (optionnel) lorsque fondus

3) Ajouter la poudre d’oxyde de zinc

4) Retirer votre récipient servant au bain-marie de l’eau et mélanger pendant quelques minutes à l’aide d’un fouet électrique à cosmétiques ou un pied-mélangeur, jusqu’à ce que tout soit bien homogène

5) Couler dans un pot et laisser refroidir.

La crème va durcir considérablement alors éviter de la mettre dans un tube

Le résultat

La crème est prête à être utilisée une fois solidifiée, ce qui peut prendre plusieurs heures, voire une journée.

!!! Elle doit être réappliquée régulièrement !!!

 

TOUTES LES 2h environ

 

Après une baignade

 

Après un effort physique

Attention, elle n’est pas hydrofuge! Évidemment, faites des tests sur votre peau avant d’aller passer une journée à la plage!! Il est préférable de la conserver au frigo quand on ne l’utilise pas pour qu’elle se conserve plus longtemps.

Sa durée de vie varie entre 3 et 6 mois, dépendamment si on y a ajouté de l’huile de vitamine E ou non.

Une fois bien refroidie, la crème se transforme à genre de crème fouettée dure qui fond au contact de la peau. Elle est très facile à étendre! Elle blanchit légèrement le teint, mais c’est très subtil et surtout, elle ne laisse pas de « traces »




Les remèdes de grands mères

 Les ingrédients

  • 1/4 tasse d’huile de noix de coco (ce pot géant va durer éternellement)
  • 1/4 tasse de beurre de karité
  • 1 cuillère à café d’huile de pépins de framboise rouge
  • 2 cuillères à soupe d’oxyde de zinc (assurez-vous qu’il est non nano)

 


La préparation

1) Faire fondre l’huile de noix de coco et le beurre de karité à bain-marie

2) Ajouter l’huile de pépins de framboise rouge et l’oxyde de zinc puis mélanger.

3) Laisser refroidir dans le réfrigérateur environ 1 heure jusqu’à obtention d’une consistance solide.

4) Fouetter 3-5 minutes pour obtenir une consistance “glacée”.

5) Transférer dans un récipient avec couvercle et conserver dans un endroit frais.

Le résultat

 Appliquer généreusement

Cette crème durera une saison sans problème à condition de la conserver à l’abri de la lumière

Voila, ce sont les 3 protections solaires facile à réaliser soi-même pour lesquelles j’ai eu un coup de cœur, mais ma préférence va pour celle de « Paulette magazine ».

Et vous pour laquelle craquerez-vous?

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Une protection solaire naturelle sinon rien! »

  1. Merci beaucoup pour ce récapitulatif qui m’est très utile !
    Je me laisserais bien tenter par celle des Trappeuses… Parce que c’est celle dont j’ai le plus d’ingrédients :p
    Par contre, j’ai de la cire de soja, pas de candelilla ou carnauba. Ça peut marcher quand même ?
    (Sinon, je fais le crash test et je vous dis quoi.)

    J'aime

    1. De rien, ça me fait plaisir de voir que vous avez trouvé votre bonheur sur mon blog.
      Oui je pense qu’il ne doit pas y avoir de souci car la cire de carnauba/candelilla peut etre remplacée par une cire non vegan.
      Personnellement, j’essayerai, vous n’avez rien à perdre, au pire ce sera une très bonne crème hydratante lol
      Tenez moi au courant de votre création ici meme ou sur les réseaux sociaux comme cela ça pourra aider d’autres personnes. Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s