Je fais tout maison

Mon déodorant maison

Bonjour les Bio’nautes,

J’espère que vous vous portez bien?

Moi, je dois vous avoue que je ne sais pas trop lol.  L’été vient de commencer , il fait étouffant avec la désagréable sensation d’humidité due à la chaleur… Je déteste cette sensation lol, fin, non, je ne déteste pas, je ne supporte pas !!!

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de déodorant fait maison après avoir regardé l’émission « on est plus des pigeons » sur France 4, qui est passée il  y a quelques jours à la TV et dont un des reportages parlaient justement des déodorants, anti transpirants et tous les bienfaits, que ceux-ci peuvent nous apporter, notamment avec les sels d’aluminium.

Je me suis dites qu’il fallait faire un article expliquant pourquoi ses sels d’aluminium sont si mauvais pour notre santé & donner des alternatives naturelles pour les personnes, qui comme moi, ne souhaite plus s’empoisonner et préfère fabriquer elle-même leur déodorant.

J’imagine que certain(e)s d’entre vous se demande pourquoi cette folle de Virginie se prend la tête à fabriquer elle-même son déodorant alors qu’on en vend de toutes sortes, toutes couleurs, tous parfums etc… mais personnellement, je n’ai jamais trouvé LE déodorant parfait. Alors j’ai cherché des infos & des recettes pour réaliser le déodorant parfait et je l’ai trouvé.

Pour commencer, qu’est ce que j’ai trouvé de pas terrible pour ma santé et pour pour la planète?

L’aluminium contenu dans les anti-transpirants sous forme de sel industriel est soupçonné par certains chercheurs d’être cancérigène car il passe à travers la peau.

L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, dit que « l’exposition à des produits anti transpirants avec des concentrations de 20 % de chlorhydrate d’aluminium ne permet pas d’assurer la sécurité sanitaire des consommateurs dans les conditions normales d’utilisation » (octobre 2011).

Bien sur, les fabricants affirment que leurs produits ne présentent aucun risque pour la santé (et moi je suis la mère Noël).

D’après des recherches scientifiques dont celles du docteur Philippa Darbre au Royaume-Uni, en 2005, l’aluminium provoquerait le cancer du sein. D’après les industriels et les médecins qu’ils engagent ceci n’est pas prouvés lol.  (je vais vraiment devoir m’acheter une jolie robe rouge et un bonnet de mère Noël lol)

Une autre étude réalisée par une l’université de Gand (cocorico made in Belgium) a démontré que les déodorants industriels provoque l’effet inverse que ce dont pourquoi ils sont créés à la base.

Voici quelques vidéos intéressantes au sujet de l’aluminium et les dangers des anti-transpirants.

L’aluminium, notre poison quotidien

On est plus des pigeons * Les déodorants sont-ils mauvais pour la santé?

 

Un parabène est un parahydroxybenzoate d’alkyle (se lit PA-RA-HY-DRO-XY-BEN-ZO-ATE).

Mais qu’est-ce que c’est que ça encore?

Pour faire simple, c’est un conservateur chimique dont les propriétés antibactérienne et antifongique font qu’il est généralement utilisé dans les cosmétiques, les médicaments, les aliments & également dans les produits destinés aux bébés/enfants !!!!

Il est clairement démontré que dans 99% des tumeurs cancéreuses du sein ont trouve au moins un type de paraben, alors que 5 types sont présents dans 60% des cas.

Les parabènes sont présents dans les crèmes de jour, crèmes de dermato visage et corps, gels douche, shampooings, masque pour les cheveux et il y a en a aussi dans la nourriture.  Même à petite dose, à usage fréquent, cet additif n’est pas sans danger !

 

Pour repérer les parabens rien de plus simple :

Sur un produit alimentaire on le repère sous les additifs E214 à E219

Sur un produit cosmétique ils apparaissent sous leurs noms propres : proppylparaben, méthylparaben & butylparaben.

 

Les silicones produisent un effet direct, une impression de peau douce et lissée mais même si cela est immédiat, cela ne reste pas sur le temps.  Faut pas rêver, les industriels vont pas inventer un produit qui vous permettra de ne l’utiliser qu’une fois… C’est mieux pour eux que vous achetiez leur produit quotidiennement !!! 

Si le silicone ne rentre pas dans l’épiderme, celui-ci ne va pas nourrir ou hydrater votre peau sur le long terme, dommage hein? Par contre, si le silicone rentre dans l’épiderme, c’est à vos risques et péril vu que ça risque d’être toxique pour votre corps. 

Le silicone est comme un film sur la peau qui va réduire les pertes en eau et ainsi produire un effet hydratant pour votre peau.  Mais en faisant cela, le silicone va concentre les impuretés et toxines à la surface de la peau qui donneront entre autre des points noirs et autres joyeusetés. 

On les trouve sous le nom :

  • cyclomethicone   
  • cycloterrasiloxane 
  • cyclotrisiloxane
  • cyclopentasiloxane  
  • cyclohexasiloxane  
  • cycloheptasiloxane

 

Les parfums de synthèse, lorsqu’ils sont inhalés ou au contact de la peau, pénètrent l’organisme et agissent comme des perturbateurs endocriniens et peuvent être responsable de cancers & autres maladies.

Des études ont d’ailleurs montré que les sujets exposés à ces molécules développent des problèmes de fertilité et de reproduction.

2p-v2-les-ingredients-dangereux-cosmetiquesjpg

 

Après avoir avoir lu tout ceci, j’ai donc testé les déodorants bio industriels mais soit le parfum est tout simplement horrible, voir pire que l’odeur de transpiration d’une équipe de football dans des vestiaires après un tournoi LOL.

Ok, j’exagère mais franchement, le parfum de ces déodorants bio n’était vraiment pas top (pour moi) pourtant je demande pas des parfums spéciaux car je sais qu’ils sont chimiques mais certains industriels devraient vérifier l’odeur que donne les différents mélangent d’huiles essentielles lol.

Puis, l’autre souci, c’était qu’ils étaient aussi liquide que de l’eau est avoir la sensation d’avoir vidé un seau d’eau sous les bras, c’est pas agréable du tout !!!

Il me restait donc à me mettre au boulot et à tambouiller un peu pour fabriquer moi-même mon déodorant maison.

 

Recette d’Antigone XXI  *  En pot

Pour environ 200 ml. de produit

  • 100 g d’huile de noix de coco
  • 60 g de bicarbonate de soude
  • 40 g de fécule ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa

 

bocal-desodorisant

 

Préparation

1) Faire fondre l’huile de noix de coco soit à bain-marie, soit au micro-onde, soit au soleil ou sur un radiateur pendant quelques minutes.

2) Versez l’huile de noix de coco liquide (fondue) dans un pot.

 
3) Ajoutez ensuite, cuillère par cuillère, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme
 
4) Ajoutez ensuite les huiles essentielles de votre choix.
 

5) Mélangez une fois le tout et laissez le déodorant se raffermir au réfrigérateur avant de vous en servir.

 

Peut être moulés dans un moule en silicone, mis en pot ou en stick mais surtout pas en roll-on

Appliquer votre déodorant avec vos doigts sur vos aisselles !

 

Recette de Biotyfolies   *   En stick

  • 1 cc 1/2 de bicarbonate de soude
  • 41,1 ml d’eau de source ou de l’hydrolat (par exemple l’hamamélis)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  •  10 gouttes d’huile essentielle de lavandin
  • 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse
  • 0,5g de gomme guar
  • 0,5g de l’allantoïne

 

deo_homme

 

Préparation

  • Placer deux bols devant vous.
  • Verser la moitié de l’eau dans le premier bol et l’autre moitié dans le second bol.
  • Dans l’un des deux bols contenant de l’eau, verser 1 cuillère 1/2 de bicarbonate et mélanger.
  • Dans l’autre bol contenant de l’eau, peser puis verser 0,5g d’allantoïne et mélanger à l’aide du fouet.
  • Dans ce même récipient, ajouter 0,5g de gomme guar et mélanger immédiatement pour éviter la formation de grumeaux.
  • Toujours dans le même bol, verser les gouttes d’huiles essentielles.
  • Puis reprenez le 1er bol avec le bicarbonate, verser son contenu dans le 2ème bol et mélanger à nouveau vigoureusement à l’aide du fouet jusqu’à ce que le mélange redevienne homogène et onctueux.
  • Ajouter enfin les 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse et remélanger.
  • Verser la préparation dans le stick préalablement désinfecté et ouvert.

 

Utilisation

Bien secouer le mélange avant chaque utilisation

Utiliser souvent car ne contient pas de conservateur

Ne pas attendre la toute fin pour en refaire un nouveau

 

Recette de CrickCrackCreas   *   En roll-on

  • 15 ml d’aloe vera
  • 5 ml d’hydrolat de rose de Damas
  • 4 ml d’huile de noyaux d’abricot
  • 3 g de bicarbonate de soude alimentaire
  • 6 gouttes de cosgard (optionnel, permet de conserver votre préparation plus longtemps)
  • 6 gouttes d’huile essentielle d’orange douce + 6 gouttes d’huile essentielle de citron

 

Ou 12 gouttes d’huile essentielle d’orange douce

Ou 12 gouttes d’huile essentielle de citron

03_déodarant_bille

 

La préparation

1) Dans votre flacon, ajouter l’aloe vera, l’hydrolat de rose, l’huile de noyaux d’abricot, les 3g de bicarbonate de soude alimentaire, les 6 gouttes d’huile essentielle de citron et les 6 gouttes d’huile essentielle d’orange douce.

2) Si vous le désirez, vous pouvez également ajouter 6 gouttes de cosgard. Ceci est totalement optionnel.

3) Fermez votre roll-on et agitez vigoureusement afin que tout se mélange bien.

 

Sans cosgard, votre préparation se conservera 1 mois.

Avec cosgard, votre préparation se conservera 3 mois.

Agitez votre roll-on avant d’appliquer sur votre aisselle.

Laissez sécher avant d’enfiler votre t-shirt.

Ce déodorant est idéal pour les peaux sensibles

 

Recette de Scribium  *   En roll-on

  • 3 g d’amidon de maïs ou d’arrow-root
  • 45 ml d’eau minérale ou d’eau florale
  • 2 g de bicarbonate de soude
  • 12 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 6 gouttes d’huile essentielle de sauge ou de menthe
  • 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (EPP)

 

ob_3107568d74c6a84d5f0555af0533593c_20130516-122831

 

Préparation

1) Diluez la maïzena dans l’eau de votre choix

2) Faites chauffez jusqu’à épaississement.

3) Laissez refroidir et ajoutez le bicarbonate de soude.

4) Mélangez intimement.

5) Incorporez ensuite les huiles essentielles et le conservateur EPP.

6) Transvasez dans un déo roll.

 

Recette de Scribium   *   En spray

80 ml d’eau minérale

  • 1 poignée de feuilles de menthe
  • 20 ml de gel d’aloe vera
  • 2 g de pierre d’alun en poudre
  • 1 g de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

 

 Préparation

46ca12b93461068cb21570fe6ea14919

1) Faites infuser la menthe fraiche 10 minutes dans l’eau chaude.

2) Filtrez et laissez refroidir.

3) Versez la poudre d’alun dans un autre récipient et ajoutez-y l’huile essentielle de menthe, mélangez.

4) Incorporez le bicarbonate de soude & mélangez.

5) Versez cette préparation sur l’infusion de menthe.

6) Ajoutez, en mélangeant, le gel d’aloe vera et les 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse.

 

Agitez avant chaque emploi.

Et vous vous fabriquez, vous-même votre déodorant?

Partagez votre recette avec nous via les réseaux sociaux !!!

 

facebookinstagramtwitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s